Patients-Familles => Maladies-Symptômes => Maladies digestives => Gastroentérite aigüe

 

 

La gastro-entérite aigüe

 

Qu’est ce que c’est ?

 

C’est une infection intestinale qui donne des selles liquides (ou diarrhée) associées ou non à des vomissements.

Elle est due dans la plupart des cas à des virus, moins souvent à des bactéries.

 

Comment survient la maladie ?

 

C’est une transmission oro-fécale. C’est-à-dire en avalant des aliments contaminés ou en portant à la bouche des mains sales.

 

Quels sont les symptômes ?

 

Les symptômes sont de la diarrhée (selles liquides, fréquentes ou abondantes), associée ou non à des vomissements, de la fièvre et des maux de ventre.

La couleur et l’odeur des selles n’a pas de signification particulière sauf si les selles sont blanches ou noires très foncées et très malodorantes. Dans ce cas, il faut consulter très rapidement aux urgences.

Il peut arriver qu’il y ait du sang dans les selles. Dans ce cas, il faut consulter rapidement un médecin.

 

Quel est le traitement ?

 

Le traitement essentiel est la réhydratation et la reprise de l’alimentation le plus vite possible.

 

Le risque est la déshydratation.

 

Il faut :

  • donner très régulièrement du soluté de réhydratation orale de manière à compenser la perte d’eau liée à la diarrhée :
    • diluer un sachet dans 200 ml d’eau dans un biberon.
    • Ce soluté est le seul à apporter les bonnes quantités d’eau, de sel et de sucre.
  • Eviter les boissons sucrées : sodas dont le Cola.
  • En cas de vomissement, il faut donner le soluté de réhydratation orale par petites quantités (exemple : 30 ml toutes les 5 à 15 minutes) pour éviter les gros vomissements dus au jeûn.
  • En cas de fièvre, vous pouvez donner du paracétamol toutes les 6 heures (l’ibuprofène est contre indiqué en cas de diarrhée).
  • Si vous allaitez, continuez à allaiter à la demande.
  • Dans certains cas particuliers surtout chez les jeunes nourrissons, le médecin peut vous conseiller de changer le lait
  • Poursuivre le lait habituel et privilégiez des aliments adaptés à la diarrhée (riz, yaourt, compote pomme coing, banane…)
  • Les médicaments qui ralentissent le transit sont contre-indiqués chez les enfants de moins de 12 ans. Votre médecin peut parfois prescrire du racecodatril pour réduire les selles liquides.
  •  Les probiotiques peuvent aider à reconstituer la flore intestinale.

 

Si le médecin suspecte une diarrhée d’origine bactérienne, il prescrira une analyse des selles en laboratoire de ville (coproculture). Si l’examen retrouve une bactérie, le médecin pourra prescrire, selon la bactérie retrouvée, un traitement antibiotique. Seules certaines bactéries nécessitent un traitement antibiotique.

 

Que faire à la maison ?

 

  • Surveillez le nombre de selles et de vomissements à la maison. Vérifiez que votre enfant urine régulièrement.
  • Donnez très régulièrement du soluté de réhydratation orale, c’est le seul traitement luttant contre la déshydratation. Notez les quantités bues. Proposez-lui régulièrement à boire et à manger.
  • Lavez-vous régulièrement les mains à l’eau et au savon et systématiquement en sortant des toilettes ou en changeant les couches de votre enfant ou avant de le faire manger.

 

Est-ce grave ? Quelle est l’évolution ?

 

La gastro-entérite est en général une maladie bénigne.

Elle dure de quelques jours à une semaine. Le plus souvent le nombre de selles diminue progressivement.

Elle peut cependant être grave chez les nouveau-nés et les nourrissons par la déshydratation qu’elle peut entraîner.

 

Dans les formes sévères, il peut être nécessaire de l’hospitaliser pour le réhydrater.

 

Quand consulter aux urgences ?

 

  • Refus de boire avec vomissements répétés ou selles liquides répétées
  • Absence d’urine pendant plus de 8 heures ou moins de 4 couches mouillées par 24h
  • Signes de déshydratation : fontanelle creuse, yeux cernés, absence de larmes en cas de pleurs, bouche sèche, soif importante
  • Vomissements verts
  • Sang dans les selles ou selles noires très foncées ou selles blanches
  • Enfant difficilement réveillable et très grognon, mou ou pâle
  • Maux de ventre importants

 

Est-ce contagieux ?

 

Oui, la gastroentérite est très contagieuse.

Les mesures de prévention sont simples comme le lavage des mains à l’eau et au savon en rentrant au domicile, avant de préparer à manger ou après avoir changé la couche de votre enfant ou être allé aux toilettes.

 

Il existe 2 vaccins, non remboursés par la sécurité sociale, contre le rotavirus qui est l’un des virus responsable des épidémies de gastroentérite chez le nourrisson. Ces vaccins sont proposés par le médecin traitant et sont administrés par la bouche.

 

 

Dr Lecarpentier, pédiatre

Fiche crée le 16/09/2014

 

Urgences pédiatriques médico-chirurgicales. Service du Pr Carbajal

Hôpital Armand Trousseau, 26 avenue du Dr Arnold Netter 75012 Paris

 

 

Référence : ESPGHAN and Society for Paediatric Infectious Diseases, Evidence-based Guidelines for the Management of Acute Gastroenteritis in Children in Europe ; Alfredo Guarino and all Journal of Pediatric Gastroenterology and Nutrition46:S81–S184, 2008

 

Pour évoquer le diagnostic de gastroentérite,

il est nécessaire de consulter un médecin

Fiche conseil sur la gastroentérite
Gastroentérite.pdf
Document Adobe Acrobat [407.5 KB]

Une traduction automatique (non vérifiée) de ce site est possible en sélectionnant la langue souhaitée

Contacts et moyens d'accès

Hôpital Armand Trousseau

Urgences Pédiatriques

26, av du Dr Arnold Netter

75012 Paris

 

Téléphone :

01 44 73 74 75

 

Moyens d'accès

Metro :

Bel Air (ligne 6)

Picpus (ligne 6)

Porte des Vincennes (ligne 1)

Bus :

ligne 64 (arrêt Armand Trousseau)

ligne 29 et 56 (arrêt Avenue de St Mandé)

ligne 26 (arrêt Cours de Vincennes)

Tramway :

T3 (arrêt Montempoivre, A-David-Néel)

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Service des Urgences pédiatriques
Hôpital Armand Trousseau, 75012 Paris