La bronchiolite

 

Qu’est-ce que c’est ?

 

C’est une infection virale fréquente des petites bronches qui survient pendant l’automne et l’hiver. Elle touche principalement les enfants de moins de 2 ans. Elle est due le plus souvent au virus respiratoire syncitial (VRS).

 

Comment survient la maladie ?

 

Le patient est infecté par les voies aériennes (le nez et la bouche) en recevant les « postillons » (gouttelettes) émis lors de la toux par des personnes porteuses du virus ou en touchant des objets contaminés par le virus.

 

Quels sont les symptômes ?

 

Le nourrisson a le nez bouché, tousse et a un peu de fièvre. Il peut être gêné pour respirer (respiration plus rapide que d’habitude, on voit les côtes, il respire avec le ventre).

On peut entendre un sifflement quand il respire. Il peut avoir du mal à finir ses biberons.

 

Dans tous les cas, il faut consulter un médecin pour confirmer le diagnostic.

 

Quel est le traitement ?

 

Débouchez le nez plusieurs fois par jour avec du sérum physiologique et systématiquement avant de proposer à manger.

Proposez le sein ou les biberons en donnant de plus petites quantités mais plus souvent.

 

Même s’il est gêné pour respirer, laissez-le toujours dormir sur le dos

 

Parfois la kinésithérapie respiratoire peut être nécessaire.

Dans la très grande majorité des cas, il n’est pas nécessaire de faire de radiographies pulmonaire. Les antibiotiques ne sont pas non plus nécessaires à moins que votre médecin identifie une complication bactérienne.

 

N’administrez pas à votre enfant de médicaments contre le rhume ou la toux sans avis médical. Les antitussifs sont contre indiqués chez le nourrisson (selon l’AFFSAPS)

 

La plupart du temps, il n’y a pas besoin d’hospitaliser l’enfant ou d’aller à l’hôpital, le médecin de famille a l’habitude de cette maladie.

 

Quand consulter aux urgences ?

 

Si le nourrisson a moins de 6 semaines

Si le nourrisson est né prématuré ou a une maladie chronique respiratoire

Si le nourrisson a de la fièvre et moins de 3 mois

Si les lèvres sont bleues ou s’il est pâle

S’il respire très vite ou s’il boit moins de la moitié de ses biberons

S’il est difficilement réveillable ou ne réclame pas comme d’habitude à manger

 

 

Que faire à la maison ?

 

Déboucher le nez plusieurs fois par jour avec du sérum physiologique et systématiquement avant de proposer à manger.

Proposer le sein ou les biberons en donnant de plus petites quantités plus souvent.

Ne pas fumer dans l’appartement.

Aérer les pièces.

 

Est-ce grave ? Quelle est l’évolution ?

 

La bronchiolite a le plus souvent une évolution favorable. L’enfant guérit en 5 à 10 jours. Il peut continuer à tousser pendant 3-4 semaines.

Cependant, certains enfants peuvent faire des formes sévères de bronchiolite nécessitant une hospitalisation. Les plus fragiles sont les nourrissons de moins de 6 semaines, les anciens prématurés ou ceux ayant une maladie chronique respiratoire.

 

A partir de la 3ème bronchiolite on parle d’asthme du nourrisson.

 

Est-ce contagieux ?

 

Oui. Pour les nourrissons, notamment les moins de 3 mois, il faut éviter la contagion. La meilleure prévention est le lavage des mains systématique avec de l’eau et du savon ou des solutions hydro alcooliques. Eviter d’éternuer près du nourrisson. Eloigner les nourrissons de moins de 3 mois des personnes enrhumées ou qui toussent

 

 

Dr Lecarpentier 12/05/2014 

Urgences pédiatriques médico-chirurgicales Service du Pr Carbajal

Hôpital Armand Trousseau, Paris

 

Référence : Conférence de consensus : prise en charge de la bronchiolite du nourrisson (21/12/2000)

 

Pour poser le diagnostic de bronchiolite,

il est nécessaire de consulter votre médecin

Fiche conseil pour la bronchiolite
Bronchiolite.pdf
Document Adobe Acrobat [360.5 KB]

Une traduction automatique (non vérifiée) de ce site est possible en sélectionnant la langue souhaitée

Contacts et moyens d'accès

Hôpital Armand Trousseau

Urgences Pédiatriques

26, av du Dr Arnold Netter

75012 Paris

 

Téléphone :

01 44 73 74 75

 

Moyens d'accès

Metro :

Bel Air (ligne 6)

Picpus (ligne 6)

Porte des Vincennes (ligne 1)

Bus :

ligne 64 (arrêt Armand Trousseau)

ligne 29 et 56 (arrêt Avenue de St Mandé)

ligne 26 (arrêt Cours de Vincennes)

Tramway :

T3 (arrêt Montempoivre, A-David-Néel)

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Service des Urgences pédiatriques
Hôpital Armand Trousseau, 75012 Paris